Julia de Funès

Julia de Funès est une philosophe et auteure française.

Pour la petite histoire, la famille de Funès est une famille qui appartenait à l’hidalguia (la noblesse) castillane et devenue française.

Née le 04 mars 1979, elle est la petite fille du très connu et célèbre acteur comique Louis de Funès (né en 1914 et décédé en 1983).
Julia a un parcours assez atypique : elle fait des études en philosophie, puis travaille en entreprise comme chasseuse de têtes (Ressources Humaines), avant de revenir à la philosophie pour la vulgariser avec énergie en entreprises et à la radio.

Une carrière de philosophe.

Julia commence à s’intéresser à la philosophie au lycée, à partir de la classe de terminale. Elle décide donc après le baccalauréat de faire des études dans ce domaine, à Nanterre. Des années plus tard, titulaire d’un doctorat en philosophie (obtenu en 2017) et d’un DESS en Management des Ressources Humaines, Julia travaillera pendant sept années en entreprise, dans le département des ressources humaines. Elle dit d’ailleurs à propos de ce parcours dans le monde des affaires : « Travailler en entreprise m’a permis de rentrer dans ce monde pour avoir envie d’en sortir et maintenant de le regarder. Ce qui me plaît dans l’entreprise c’est qu’il s’agit d’une comédie humaine où l’on voit tout de façon microscopique ».

En 2010, elle crée un cabinet de conseil en philosophie, et intervient auprès d’entreprises telles que : Thales, Edf, Adidas, Intercontinental, Canal +, Valrhona, Deloitte, Axa, Accenture, Accor, Chaumet, Afnor…
Persuadée de l’importance d’enseigner la philosophie pour combattre les idées reçues non seulement au grand public mais aussi dans le monde de l’entreprise, elle a animé sur France 5 le programme court quotidien Le bonheur selon Julia, produit par Frédéric Lopez.

Elle a aussi animé une chronique philosophique sur BFM business dans le cadre de l’émission Club Media RH.
Plusieurs livres publiés avec le monde du travail
Julia a publié plusieurs livres qui critique d’une certaine façon le travail en entreprise. Elle dira : « Il s’agit, non pas de critiquer cyniquement l’entreprise, mais de l’observer et de tourner en dérision ce qu’elle peut avoir d’absurde parfois ». Voici quelques-uns des plus connus :

• Coup de philo sur les idées reçues (2010), où l’auteure cherche à rétablir la vérité sur certaines de nos expressions toutes faites qui feraient blêmir Kant, Descartes, Aristote ou Spinoza : ” Quand on veut on peut “, ” Il ne faut pas se fier aux apparences “, ” La démocratie, c’est le contraire de la tyrannie”, etc. C’est un recueil de plus de 40 idées relues et contredites par les philosophes.

• La comédie (in)humaine (2018) 
Entre réunions interminables, séminaires sportifs, inflation des process et autres, l’entreprise est devenue pour elle, le lieu de l’absurde. Elle est contre cette absence de sens qui paralyse nos sociétés et proposent des solutions concrètes. Cet ouvrage est coécrit avec Nicolas Bouzou.

• Socrate au pays des process (2017) 
Voici ce que dira Julia à propos de cet ouvrage : Durant quelques années, j’ai été chasseuse de têtes : j’étais censée évaluer des candidats expérimentés qui occupaient des fonctions complexes et techniques auxquelles je ne pouvais rien comprendre. Je me suis aussitôt retrouvée confrontée au non-sens absolu. Comment juger des compétences nécessaires à des métiers dont j’ignorais tout ? C’est la philosophie qui m’a pour ainsi dire sauvée : mes études de philo m’ont enseignées à dynamiter mes préjugés et à rechercher le sens de ce qui est.

Une vie privée plutôt discrète

Mère de deux enfants, Julia confie que Travail, humilité, distance et rire sont les quatre valeurs essentielles que lui ont transmises avec tendresse ses grands-parents. Elle garde d’ailleurs de très bons souvenirs de ses rapports avec ces derniers.