L’engagement : Clef de voûte de la Performance

L’engagement avec soi même : cette philosophie ne peut s’atteindre qu’en s’appuyant impérativement sur des bases qui sont le travail, l’investissement, l’entrainement…. Mais comment les alimenter dans le temps, comment ne pas s’essouffler (au travail, dans son couple)… selon Guillaume il en passe par une recherche  permanente de créativité pour se dépasser et se démarquer (il donne des exemples).
L’engagement avec les autres quand il s’agit de porter le groupe vers le haut parce que sa vie en dépend, savoir diluer les égaux de chacun et donner de la générosité (surtout de la part des leaders) pour inclure l’ensemble des collaborateurs et permettre à chacun de progresser, faire le don de soi pour recueillir le meilleur des autres.
Ne jamais perdre le plaisir qui est toujours mis en danger par des objectifs (CA, marge etc…), ne pas perdre le pourquoi de ce que l’on fait.
La nécessité d’être patient, la réussite ne peut se construire que sur une logique de long terme. Apprendre a maîtriser ses émotions pour transcender le savoir faire et l’efficacité.
Entraîner son mental a ne s’accrocher uniquement que sur le positif , même dans les situations les plus périlleuses, en restant focalisé sur les points forts de chacun, cela permet de contrôler son corps et donc le stress et les émotions négatives (un exercice de respiration sera proposé).
Lorsque l’on subit des contraintes de plus en plus hostiles, il faut savoir lâcher prise pour se concentrer et se battre sur ce sur quoi on peut vraiment agir, mettre son énergie au profit de ce qui fera avancer positivement l’individu ou le groupe, apprendre à ne pas perdre de temps ou d’énergie sur ce sur quoi on ne peut pas influer.
Ne pas chercher a aller trop vite quand on est dans la difficulté car sinon on se met en danger « on ne peut jamais tout prévoir, le seul moyen de l’appréhender est d’avoir une préparation la plus exigeante possible pour avoir des options de survie ».