Dominique Seux

Dominique Seux, directeur délégué de la rédaction du média économique Les Echos, est également éditorialiste dans la Matinale de France Inter avec Léa Salamé et Nicolas Demorand, la première des médias radios la plus écoutée en France. Diplômé de Sciences Po Paris, en droit et en économie, il occupe cette responsabilité aux Echos depuis le printemps 2013. Sa spécialité d’origine est la politique économique, française et internationale. Il donne des cours à des étudiants en journalisme de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et intervient régulièrement à la radio et à la télévision (BFM TV, LCI, Canal, France 3 etc.) et est membre de la Commission économique de la Nation (depuis 2006). Fin mars 2016, il publie un livre d’entretiens avec Wolfgang Schaüble et Michel Sapin, respectivement ministres allemand et français des Finances, édité en France (Editions Débats Publics) et en Allemagne sous le titre : « Jamais sans l’Europe ». Dominique Seux suit depuis longtemps les questions macro-économiques, les politiques économiques et la vie des entreprises, à ce titre, il réalise un ouvrage : « La France va s’en sortir » (Grasset, 2017) dans lequel il s’engage a faire des propositions concrètes :

Résumé du livre

Stop ! Les Français, comme beaucoup de peuples occidentaux, broient du noir plus que jamais. Les populistes de droite et de gauche surfent sur cette déprime collective en alignant beaucoup de mensonges… mais aussi quelques vérités. Oui, c’est vrai, les dirigeants politiques et économiques ont commis de lourdes erreurs. Oui, une forme de libéralisme a trop tiré sur la corde dans le monde. Mais maintenant ? Dominique Seux l’affirme : le moment est venu d’arrêter de se lamenter ou de croire que les extrêmes et les plus radicaux apporteront des solutions pour remonter la pente. Leurs remèdes seraient pires que le mal. Ce sont les voies modérées qui ont les bonnes réponses : il n’est pas nécessaire de renverser la table pour inverser la spirale du déclin. Sur l’emploi, les institutions, les entreprises ou l’éducation, des réformes raisonnables sont à portée de main et elles sont plus simples qu’on ne le croit. Nourri d’anecdotes et d’exemples très concrets, son plaidoyer est un cri d’optimisme. Les journalistes critiquent toujours tout ? Dominique Seux prend des risques en avançant des propositions.

Des réformes raisonnables sont à portée de main et elles sont plus simples qu’on ne le croit. Nourri d’anecdotes et d’exemples très concrets, son plaidoyer est un cri d’optimisme. Les journalistes critiquent toujours tout ? Dominique Seux prend des risques en avançant des propositions.